Panier de documents

Pages enregistrées

Documents enregistrés

Veuillez noter: cette information est enregistrée dans un cookie. Dans le cas où votre navigateur supprime les cookies après une session, les informations seront perdues.

Soutien aux communautés locales

DKSH corporate social responsibility

Au cours de notre histoire, être une entreprise citoyenne responsable a été le fondement de notre succès. Au sein de DKSH, nous faisons des affaires avec profit tout en veillant à avoir un impact positif sur la société.

Nous participons activement à un large éventail d'initiatives locales, car nous sommes profondément enracinés dans les communautés dans lesquelles nous fournissons des services. DKSH encourage et autorise ses entités locales à initier leurs propres initiatives et coopère également avec les initiatives régionales ou couvrant l'ensemble du Groupe. Ces initiatives peuvent être axées sur le développement d'infrastructures, la reprise après un sinistre, les programmes environnementaux ou les projets éducatifs ou philanthropiques.

En plus de développer notre activité, nous contribuons au développement des infrastructures et à la promotion du développement économique dans toute l'Asie. En tant qu'entreprise avec une vision sur le long terme, nous offrons la sécurité de l'emploi et la stabilité aux communautés locales. Avec nous, les talents locaux en Asie reçoivent une formation, des connaissances et des opportunités de développement dans un environnement international. Notre réseau de distribution capillaire renforce la qualité de vie de millions de personnes, car nous distribuons des biens de consommation et des produits de santé pour répondre à leurs besoins quotidiens.

En 2014, nous avons continué à démontrer cet engagement envers les communautés locales à travers de nouvelles initiatives. Ces projets comprennent le don de cadeaux de Noël aux enfants défavorisés à Taiwan, le parrainage d'une journée de rugby avec des enfants défavorisés et handicapés au Cambodge, la préparation et la distribution de nourriture pour des personnes dans le besoin à Hong Kong et l'organisation de la course caritative Fantree Club-Alladdin en Malaisie en 2014 pour recueillir des fonds pour les foyers communautaires pour les personnes âgées ou les enfants défavorisés.

  • Sustainability initiative in Myanmar

    S'engager avec les enfants au Myanmar

    Au Myanmar, les employés de DKSH ont démontré leur engagement envers leur communauté locale en participant à une excursion d'une journée à l'orphelinat de Witharkhar. Cette école s'occupe des orphelins et leur fournit, ainsi qu'à d'autres enfants de la région, une éducation monastique. 40 employés se sont portés volontaires pour organiser cette journée spéciale pour près de 100 enfants. Les activités ont souligné l'importance de l'éducation et des sujets environnementaux. Ce fut un jour spécial pour tous les participants.

  • DKSH supports Right to Play

    Donner aux enfants le droit de jouer

    Depuis 2006, DKSH est un fervent partisan de l'organisation mondiale Right to Play. Right to Play utilise le pouvoir transformateur du jeu pour éduquer et responsabiliser les enfants et les jeunes. DKSH soutient un programme opérant en Thaïlande qui vise le développement holistique des enfants et des jeunes dans certaines écoles, centres de jeunes et communautés environnantes en utilisant des activités d'apprentissage basées sur le sport et le jeu. Ce programme est réalisé en collaboration avec le ministère thaïlandais de l'éducation et le ministère de la justice.

  • Tokyo skyscraper

    Venir en aide aux victimes du tremblement de terre au Japon

    La bourse Fantree Scholarship a été créée en réponse au tremblement de terre et au tsunami de mars 2011 dans l'Est du Japon. Elle est décernée aux étudiants orphelins suite au désastre qui ont besoin d'aide pour poursuivre leurs études. Les fonds ont été alimentés par des partenaires et employés du monde entier, tous les dons ont été versés par le Groupe DKSH. Cette bourse vient en aide financièrement aux étudiants pour une durée maximale de sept ans jusqu'à qu'ils obtiennent leur diplôme d'études collègiales. A ce jour, sept des étudiants sont entrés avec succès à l'université et trois sont actuellement à l'école secondaire.